Jour 7 : Lundi 11 octobre – Xian

gros plan sur un guerrier

Après le petit déjeuner, nous partons en direction de la grande fouille des 7.000 guerriers en terre cuite , le musée mausolée de l’empereur Qinshihuang, inscrit au patrimoine de mondial de l’Unesco. En cours de route, nous faisons une halte pour visiter une fabrique de sculpture de jade. Après la visite des ateliers où les ouvrières sont au travail, ballade dans la grande boutique qui contient des bijoux mais aussi des statues, certaines grandeur nature. Personnellement je n’aime pas beaucoup le vert du jade mais je crois que dans le cas contraire j’aurais été totalement refroidie par les prix astronomiques ! La carte bleue est restée bien sagement à sa place !

Le mausolée est effectivement impressionnant avec ses rangées de guerriers dont pas un n’a les mêmes traits de visage ! Nous passons un long moment sur le site qui est assez étendu.

Les pyramides à Xian !

Après un déjeuner tardif, nous visitons la grande mosquée de Xian qui date de 742 puis nous promenons dans le quartier musulman (quartier hui) qui possède un souk. On se croirait presque au Maghreb !

Après le dîner, le car nous dépose à la gare de Xian où nous quitte Marguerite, notre guide locale, très sympa. Contrairement à la gare de Suzhou qui était gigantesque, celle-ci est de taille réduite. Il y a déjà une foule dense sur le parvis de la gare et je me félicite d’avoir laissé ma valise aux bagagistes qui pour 10 yuans (un peu plus d’un euro) l’ont chargée sur un chariot avec ceux des mamies du groupe ! Il nous faut faire la queue pour atteindre une espèce de passage étroit, entouré de barrières métalliques qui zigzague pendant un bon moment avant d’atteindre le hall de la gare. Ce n’est pas de la tarte car cela pousse de tous les côtés. Les chinois ne sont pas polis dans leur majorité, on l’a déjà remarqué, ils vous passent devant sans vergogne, bourrent dès que c’est possible. Heureusement que je n’avais pas la valise à tirer car elle commence à peser lourd avec mes achats !!! Après un bon moment d’attente dans un salon, notre train est annoncé et on se fait un long couloir puis une volée d’escaliers avec la valise (super !) et toute la longueur du quai pour enfin atteindre notre wagon couchette : Heureusement que ces messieurs sont galants et nous montent et nous descendent les valises car les trains chinois sont hauts. Comme précédemment, je passe la nuit dans un compartiment avec les mêmes personnes. On papote un moment en grignotant des pommes et quelques biscuits avant d’aller se coucher.

 

Le travail du jade

 

 

L'armée enterrée du premier empereur de Chine

 

 

Les guerriers ont tous un visage unique

 

Publicités

A propos fenotte2003

Passionnée par les voyages (en France et très loin), la photo, la vidéo, le cinéma britannique, les romans policiers ...
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jour 7 : Lundi 11 octobre – Xian

  1. Othmane dit :

    merci pour ce post,
    trés interessant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s