Jour 6 – jeudi 17 : San Cristobal de las Casas, San Juan Chamula, Zinacatan

Le matin nous partons à la découverte des marchés de San Cristobal : celui dédié à l’artisanat local et celui aux fruits et aux légumes. Nous sommes entourés dès la sortie de l’hôtel par les indiennes mayas qui viennent nous vendre leurs créations : bracelets, maniques, châles, sacs, ceintures, nappes …. Le tout très joli et très coloré. J’ai bien contribué à l’économie locale ce matin !
Au marché, nous devons chacun acheter un kilo de fruits pour le déjeuner. Eduardo me conseille une variété de mangues savoureuses que nous n’avons pas encore goûtée. Les autres achètent des bananes roses, des fruits de la passion, des zapotes ….

Nous prenons ensuite le car quelques kilomètres pour monter jusqu’au village de San Juan Chamula. En cours de route, Eduardo nous a proposé une halte pour visiter une école primaire. Là nous ne sommes pas autorisés à filmer ou photographier. Les enfants sont mignons tout plein. Nous sommes accueillis dans une classe où nous sommes présentés aux jeunes élèves. Ils nous chantent l’hymne du Mexique et celui des Chiapas et en retour nous devons nous exécuter à notre tour en entonnant La Marseillaise ! Un instant très émouvant où j’avais la larme à l’œil !

Nous débarquons un peu plus tard sur le parking de San Juan où nous attendent d’autres femmes avec leur artisanat et encore quelques emplettes !… Nous visitons la très  belle église, dont le sol est recouvert d’herbe coupée pour chasser les mauvais esprits et où les fidèles allument des bougies au sol, crachent de l’alcool sur les flammes et sacrifient des poulets. Ici aucun siège, les fidèles sont assis ou prosternés au sol. Et bien sûr, malheureusement, les photos ne sont pas autorisées.

Nous rejoignons ensuite le village de Zinacatan où nous déjeunons dans une famille maya où nous apprenons  à confectionner le guacamole.

Le temps de revenir à San Cristobal, il est 16h et nous avons temps libre jusqu‘au dîner, l‘occasion de retourner au marché artisanal à la recherche de jolies choses. Cette fois ci, je n‘ai rien trouvé mais nous avons bien déambulé parmi les petits marchands.

Après un dîner de fajitas accompagné d’un bon rouge de Californie, en rentrant à l’hôtel, nous faisons un tour au marché nocturne où des petits marchands vendent à même le sol en s’éclairant à la torche électrique pour montrer leurs marchandises. Je me trouve une belle veste en laine de mouton blanche bien chaude que j’enfile tout de suite. 180 pesos la veste, soit environ 10€, vraiment rien à redire !!!

Au fait, je ne l’ai pas dit mais j’adore le Mexique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

A propos fenotte2003

Passionnée par les voyages (en France et très loin), la photo, la vidéo, le cinéma britannique, les romans policiers ...
Cet article, publié dans Mexique, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s