Argentine, nous voilà !…

Enfin l’Argentine !

Il nous avait été demandé de venir bonne heure à l’aéroport de Madrid ce lundi après-midi afin d’être sûrs d’avoir une place dans le vol du lendemain. En fait, c’est un plus gros porteur qui a été mis à notre disposition et qui a donc chargé les laissés pour compte de la veille et les nouveaux voyageurs. Départ vers 20h, sans encombre, plateau repas à 22h, j’ai somnolé bien avant, déjà bien fatiguée ! La nuit s’est passée, sommeil entrecoupé de tas de réveils, comme d’habitude. Ceci dit les boules Ears, le masque de nuit et le collier cervical aident un peu à supporter la position couchée assise qui n’est pas des plus confortables, surtout pour les jambes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUn aperçu de Buenos Aires lors de la descente sur la ville, mais je n’avais pas la place à côté du hublot malheureusement !

Nous avons dû atterrir vers 8h45 heure française, donc 4h45 du mat heure argentine. Longue queue pour présenter son passeport. Par contre il n’est pas nécessaire de remplir un formulaire. On montre juste au fonctionnaire son billet d’avion et il vous demande (ou non) à quel hôtel vous allez descendre. Il vous prend en photo avec sa webcam et prend aussi l’empreinte de votre pouce, un coup de tampon et c’est bon, vous avez le droit d’aller récupérer votre valise qui tourne déjà sur le tapis roulant. Nouvelle très longue queue pour sortir ensuite car on vous scanne vos bagages !

Nous faisons la connaissance de notre guide pour la journée sur Buenos Aires qui s’appelle quelque chose comme Jules et se prononce ‘ioulès » et nous voilà tous les quinze dans le mini bus qui nous emmène à notre hôtel, le Waldorf où nos chambres sont déjà heureusement disponibles. Nous avons le temps de prendre une bonne douche, d’adopter une tenue plus légère car il fait déjà 22°C à 7h du matin et de prendre un petit déjeuner (c’est le second car un petit plateau nous a été servi environ 2h avant l’atterrissage). Le petit déj de l’hôtel est quand même un peu meilleur que celui de l’avion, mais le café là non plus n’est pas terrible !

A 9h30, nous attaquons la visite de la ville, sous la pluie qui commence à tomber. Le guide nous explique que la pluie de ces derniers jours a été la bienvenue car il y a quelques temps de cela, la température est montée jusqu’à 45° C !!! Nous partons en car, les impers avec nous et empruntons la grande avenue du 9 juillet, l’avenue la plus large du monde, direction la place de mai où le car nous dépose. La Casa Rosada (la maison rose) est le palais du gouvernement devant lequel se réunissaient les mères ayant perdu leurs enfants lors de la dernière dictature. Nous y visitons la très belle cathédrale métropolitaine.

Direction ensuite vers le quartier de San Telmo où nous faisons une petite balade à pied, la pluie s’étant fort heureusement arrêtée. Nous nous promenons jusqu’à la place San Telmo, arrêt à l’église du même nom et visitons une ancienne maison reconvertie en galerie d’antiquité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nouvelle halte dans le quartier pittoresque de La Boca qui fut le premier port de la ville, ancien quartier italien  de la ville. Nous nous promenons le long de la rue Caminito aux petites maisons construites avec les matériaux récupérés des bateaux, très colorées et j’achète des magnets de petites reproductions de ces maisons à un petit vendeur de rue (50 pesos les trois, 20 pesos l’une).

Nous avons fait du change à La Boca, le guide nous avait déconseillé de le faire à l’aéroport. Dans la galerie où nous sommes allés, le change me semble plutôt bon. A Paris, au guichet de change, pour 80 euros, j’avais reçu 750 pesos. Là pour 200 euros, on m’a donné 2.400 pesos !

Direction ensuite vers notre restaurant, La Bistecca, où un buffet de hors d’œuvre nous attend, avant des grillades diverses (bœuf, mouton, porc, saucisses, boudin) et pour ceux qui ont encore faim il y a des pâtes et des pizzas, du fromage et en dessert des fruits à tremper dans une fontaine de chocolat ! C’est pas très régime tout ça mais tout le monde y fait honneur ! Et on s’est aussi pris à quatre une bonne bouteille de vin rouge qui n’a pas fait un pli ! C’est moins cher ainsi que de prendre chacun un verre de vin (35 pesos par personne). Nous avons fait la connaissance des deux derniers membres de notre groupe qui est maintenant de 17 personnes. C’est un couple de lyonnais qui a fait auparavant une petite incursion au Chili. Eux aussi ont connu des mésaventures à Madrid avec leur vol Aerolineas Argentinas, seulement 12h de retard pour leur vol !

Retour à l’hôtel en début d’après-m et nous avons du temps de libre pour nous reposer ou nous promener. Je ressors tout de suite, après avoir déposé l’imper car le beau temps est de retour, la chaleur aussi !

Je me rends tout près, dans un centre commercial  (Galerias Pacifico) que nous a indiqué le guide, il est installé dans un bâtiment qui possède de très belles peintures murales. Les magasins sont beaux mais les prix ne sont pas particulièrement bas, dans les magasins de vêtements femmes, les prix rappellent ceux que l’on trouve en France. Même s’ils annoncent des rabais, je les trouve chers !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite j’enfile une rue piétonne pleine de monde et de magasins, surtout de vêtements et de chaussures. Tous les deux mètres, il y a un gars ou une fille qui crie « cambio, cambio », c’est le change dans la rue mais attention aux faux billets !  Je bifurque ensuite pour retrouver l’avenue du 9 juillet dont je veux photographier l’obélisque de près, ainsi qu’un bâtiment avec le visage d’Eva Peron.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour à l’hôtel un peu crevée, mal aux pieds, assoiffée !… Une bonne douche me remet d’aplomb !

Ce soir, menu dégustation de viande argentine et coucher de bonne heure car demain  notre vol pour Ushuaia est à 7h, et comme l’aéroport est aux extérieurs de la ville et qu’il faut prendre une marge de sécurité, nous quitterons l’hôtel à 4h10 du matin, donc réveil à 3h30 !!! Aïe !!! On va essayer de dormir pour récupérer pendant les 3h30 de vol !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

A propos fenotte2003

Passionnée par les voyages (en France et très loin), la photo, la vidéo, le cinéma britannique, les romans policiers ...
Cet article, publié dans Argentine, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s