Circuit Madagascar – Jour 11

Jour 11

Lever à 5h30, petit déj à 6h, nous quittons Tamatave une heure plus tard en direction d’Andasibe, à 4h de route.

Première halte pour voir les palmiers à huile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’huile récoltée n’est pas à usage alimentaire mais sert aux moteurs. A notre descente du minibus, des enfants viennent nous vendre des framboises sauvages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Deuxième arrêt pour visiter un petit marché hebdomadaire de village. A voir leurs têtes en nous voyant, ils ne doivent pas voir de vasas (blancs) tous les jours !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Poisson séché, l’odeur qu’il dégage est assez épouvantable pour un nez de vasa !

Un peu grasse la viande de zébu !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les abats avec les grosses mouches qui vont avec !…

Ici même les pâtes se vendent au détail.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous sommes à Andasibe à l’heure du déjeuner et après nous être restaurés (entrecôte de zébu), rejoignons notre guide qui va nous accompagner dans notre promenade de deux heures dans la forêt primaire de la réserve du Périnet, à la recherche de l’indri indri, le plus grand lémurien de Madagascar et une espèce endémique.

Les indri indri vivent en famille de 4-5 individus, les parents et leurs jeunes enfants. Les adultes mesurent 75-90 cm, contrairement aux autres espèces de lémuriens qui sont petits. Par contre, les indri indri ont une toute petite queue, de 3-5cm seulement. Ils ont un pelage noir et blanc et de grands membres. Les couples sont monogames, ils ont un petit tout les deux ou trois ans seulement. Ce sont des animaux diurnes qui vivent dans les arbres et se nourrissent de 32 espèces différentes de feuilles, de fleurs, de fruits, certaines endémiques. Ils ne peuvent vivre en captivité et on n‘en trouve donc qu‘à Madagascar. Ils mangent même de la terre pour réguler leurs problèmes d’estomac ou d’intestin, si j’ai bien saisi ce que la guide de la réserve nous a expliqué. Les indri indri poussent de drôles de cris qui portent très loin dans la forêt. Dommage, je n’avais pris que mon appareil photo et ma canne pour marcher en forêt, sinon j’aurais pu les enregistrer.

Après une bonne marche dans la réserve, nous sommes tombés sur un groupe de plusieurs individus et les avons admirés un bon moment, perchés en haut d’un arbre à quelques 6 ou 8m de hauteur. Bonjour le mal à la nuque à les regarder ainsi la tête en l’air ! Quand ils ont commencé à sauter de branche en branche et d‘arbre en arbre, nous les avons suivi un moment. C’est le mâle qui fermait la marche.

Ce sont des animaux menacés du fait de la déforestation de l’île, certains les tuent même pour les manger…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous passons la nuit dans un très joli hôtel, l’Indri Lodge à Andasibe. J’ai un très joli bungalow avec une grande salle de bains et une douche à jets, il y a même une piscine, mais malheureusement pas de connexion internet
! …

Publicités

A propos fenotte2003

Passionnée par les voyages (en France et très loin), la photo, la vidéo, le cinéma britannique, les romans policiers ...
Cet article, publié dans Madagascar, Voyages, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s